Tristan, atteint de la mucoviscidose, traversera le Léman

à la nage pour promouvoir le sport dans la mucoviscidose

Défi sportif
Le 11 septembre prochain à 10 heures, Tristan, 24 ans, s’élancera avec 4 amis

pour environ 5 à 6 heures de natation entre Evian et Lausanne (13 kilomètres).

Si traverser le Léman à la nage est devenu un exploit « classique » avec notamment

la Traversée Internationale du Lac Léman à la nage, organisée depuis de nombreuses

années par l’association de Natation du Léman, la performance est exceptionnelle

puisque Tristan est atteint de la mucoviscidose, une maladie génétique qui handicape

ses capacités pulmonaires depuis sa naissance.

 


Organisation
Un exploit en équipe : Tristan sera accompagné de 4 amis, étudiants comme lui

à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne. Deux bateaux à moteur, à l’avant

devant et à l’arrière des nageurs, assureront le ravitaillement et la sécurité.

Ces étudiants ingénieurs n’ont en effet rien laissé au hasard et prévu une pause

tous les 2,5 kilomètres pour absorber 300 ml de boisson énergétique,

afin de compenser ce que leur organisme consommera pendant cet effort intense.

 


Mucoviscidose
La mucoviscidose est une maladie génétique rare, qui touche principalement les voies respiratoires et le système digestif. Elle se caractérise en particulier par un encombrement chronique des bronches qui aboutit à une limitation des capacités pulmonaires et limite l’espérance de vie des personnes atteintes. Les traitements actuels sont lourds et combinent kinésithérapie respiratoire, aérosols, médicaments... L’activité sportive est recommandée dès le plus jeunes âge, car elle permet une rééducation naturelle des voies respiratoires et facilite l'évacuation du mucus responsable de l’encombrement bronchique dans la maladie.


 

Mini bio
Tristan est né à Paris en 1996 et sa mucoviscidose a été diagnostiquée quelques jours après sa naissance. L’équipe médicale a beaucoup insisté auprès de ses parents sur l’importance de la pratique du sport. Une recommandation appliquée à la lettre : après avoir pratiqué régulièrement de nombreux sports, à la faveur d’un déménagement de sa famille en Bretagne, Tristan s’est mis intensivement à la voile et a été sacré double champion du monde de catamaran jeune à 14 et 16 ans. Sportif de haut niveau, il a également terminé un IRONMAN (3,8 km de natation, 189km de vélo et un marathon) en 15 heures, arrivant 2ième de sa catégorie au célèbre AlpsMan en 2019. « Le sport est pour moi aussi important que la prise de médicaments et la kinésithérapie respiratoire que je fais chaque jour depuis ma naissance. Je souhaite, par mon parcours, montrer aux personnes atteintes comme moi de la mucoviscidose et à leurs familles
qu’il est essentiel de faire du sport pour aller mieux ! ».


 

Perspectives dans la mucoviscidose
Un tout nouveau médicament, le Trikafta - également nommé Kaftrio en France, permet d’agir sur les causes de la mucoviscidose en réparant les défauts d’une protéine, CFTR, causés par la mutation génétique. Tristan bénéficie avec succès de ce traitement depuis 3 mois : « Le sport m’a permis de maintenir un bon état pulmonaire, malgré ma maladie. Aujourd’hui, grâce au Trikafta/Kaftrio, quand je regarde au loin pour faire mes projets de vie, je vois au-delà de l’horizon. » Lausanne-Evian, 13 kilomètres à la nage pour promouvoir le sport dans la mucoviscidose.

Départ samedi 11 septembre 2021 à 10 heures, de Lausanne. Arrivée prévue vers 16h.


Contact presse : Béatrice Trébaol, (+33) (0) 6 87 08 12 44

2021 08 Affiche sport et mucoviscidose Tristan.jpg